Comment se relaxer ?

Comment résister au stress, ennemi de notre santé, qui nous envahit ? Comment se débarrasser de la phrase “Je ne sais pas me relaxer, je suis trop stressé” ? Bonne nouvelle : apprendre à se relaxer est possible. Découvrez les bienfaits psychologiques et physiques de la relaxe, ainsi que les techniques de respiration et de relaxation qui peuvent vous aider à retrouver votre calme. Déjà prêt à commencer ?

 Certaines personnes prétendent à tort : “Je ne sais pas me relaxer. Je suis trop tendu et stressé, mais je peux m’en sortir. Il est temps de laisser tomber ces préjugés avant que le stress ne vous consume. Faut-il un autre rappel ? L’un des ennemis les plus mortels de notre santé est le stress permanent. En favorisant la production de cortisol, l'”hormone du stress”, il affaiblit le système immunitaire, épuise les glandes surrénales, exacerbe les maladies déjà existantes et favorise divers troubles métaboliques, notamment les ulcères, l’apparition de maladies allergiques, le diabète, l’accumulation de graisse abdominale, l’ostéoporose, le vieillissement cellulaire prématuré, l’arthrite et l’oubli. Mais la relaxation ne présente que des avantages pour nous.

Les avantages naturels de la relaxation

 Il est fascinant de constater que l’homme moderne a progressivement perdu sa capacité naturelle à se relaxer, alors que les animaux savent entrer dans un état de relaxation lorsqu’ils ont besoin de conserver leur énergie et d’améliorer leurs phases de récupération.

 Ce niveau de relaxation se caractérise par une relaxe musculaire complète et un sentiment de tranquillité omniprésent au niveau émotionnel, physiologique et psychologique. Cette relaxation complète permet au corps de modifier sa réponse typique au stress, en lui permettant de choisir de lâcher prise ou d’accepter calmement les circonstances plutôt que de fuir ou de se battre, en plus de contribuer à la gestion des douleurs chroniques comme le mal de dos ou la névralgie. La réduction du cortisol diminue donc le risque de vieillissement accéléré, l’apparition de troubles inflammatoires chroniques et d’autres problèmes de santé susmentionnés.

 

Quel type de techniques de relaxation vous convient le mieux ?

 Il existe plusieurs méthodes que vous pouvez apprendre pour vous relaxer et calmer votre corps et votre esprit. Le yoga, la méditation de pleine conscience, les techniques de respiration, la sophrologie, l’alternance de contractions et de relaxations, etc. en sont quelques exemples. Toutes sont utiles à condition de les mettre en pratique et de choisir celle qui correspond à vos besoins et à votre personnalité.

Le contraire attend les personnes qui privilégient les résultats rapides, qui sont les champions de la planification de dernière minute, qui sont branchées sur les hormones du stress et qui, avouons-le, craignent de perdre en efficacité et en réactivité si elles se détendent. La relaxation favorise une meilleure maîtrise des événements et des imprévus en vous permettant de reprendre le contrôle de vos émotions et de vos comportements. Elle consiste à introduire progressivement de nouvelles habitudes et de petits exercices dans votre routine habituelle. Faut-il partir ?

Techniques de respiration pour tous

 Vous n’êtes pas obligé de pratiquer la méditation de pleine conscience ou le yoga pendant une heure chaque jour. Vous pouvez retrouver votre calme en vous concentrant simplement sur votre respiration pendant cinq minutes, en prenant conscience de l’air qui entre et sort de vos poumons ainsi que du gonflement réconfortant de votre abdomen.

 Lorsque la pression augmente, isolez-vous un moment et prenez de longues respirations, en essayant de gonfler votre ventre plutôt que votre poitrine. Après votre pause, vous serez calme et prêt à affronter la tempête. Nous avons choisi ici les meilleures techniques et applications de respiration que vous pouvez utiliser aussi souvent que possible.

  

Essayez l’automassage.

 L’automassage est la meilleure approche pour remettre votre esprit sur les rails. Fermez les yeux, régulez votre respiration et faites un léger massage circulaire de vos tempes. Au lieu du bout de vos doigts, qui sont en contact permanent avec votre crâne, c’est la peau qui bouge. Prêtez attention à votre sensation de relaxe, à la décontraction de votre front et de vos yeux, et au réchauffement progressif de vos doigts. Vous êtes calme ; ouvrez les yeux.

  En alternance, répétez l’exercice en plaçant le bout de vos doigts sur votre plexus solaire et en formant de petits cercles avec eux tout en restant immobile. Votre respiration ventrale et la relaxation progressive de votre diaphragme et de votre abdomen sont toutes deux présentes.

Pour vous détendre, pratiquez la contraction-décontraction.

 Si vous en ressentez le besoin, réservez un bref moment pour vous avant une réunion cruciale ou avant d’aller vous coucher. Fermez les yeux et passez mentalement en revue chaque zone de votre corps, en la comprimant pendant quelques secondes, puis en la relâchant. Prenez cinq à six respirations profondes avec le ventre gonflé. Cet exercice favorise la prise de conscience des zones de stress et procure un soulagement bienvenu. Il s’inspire de la technique de relaxation d’Edmund Jacobson, utilisée en sophrologie et dont le perfectionnement nécessite un entraînement important.

 

Se lever tôt

 Il est difficile d’espérer terminer la journée en paix si elle commence dès le lever. Réglez votre réveil 15 à 20 minutes avant de devoir commencer à vous préparer. Utilisez ce temps pour vous relaxer, pratiquer des techniques de respiration ou peut-être tenter une méditation de pleine conscience, avant de prendre un petit-déjeuner tranquille. Le reste de la journée vous étonnera par votre productivité.

 Utilisez le pouvoir des huiles essentielles

 La lavande, le petit grain bigarade, la camomille romaine et l’orange douce sont quelques exemples d’huiles essentielles qui agissent sur le système nerveux et favorisent la relaxation. Allumez votre diffuseur lorsque vous rentrez chez vous après une longue journée et respirez les arômes apaisants de votre HE préférée. Si vous ressentez fréquemment des pics de pression au cours de la journée, mettez quelques gouttes d’HE sur un mouchoir en tissu que vous pourrez sortir de votre poche et utiliser pour vous calmer avec quelques respirations profondes revigorantes.

Envoyez des câlins

 C’est vrai : 30 secondes seulement de contact physique avec une autre personne (ou un animal, ça marche aussi) peuvent vous aider à vous relaxer et à améliorer votre humeur. Pourquoi ? L'”hormone du bonheur” et l’hormone de la récompense, la dopamine, sont toutes deux stimulées par cette interaction agréable. Ces hormones contribuent à calmer notre système nerveux, à réduire le stress et, d’une manière générale, à réapprovisionner nos réservoirs d’énergie en substances saines. Sans restriction, faites-vous des câlins, c’est bon pour la santé !

 

Pratiquer une activité sportive

 Pierre angulaire de notre bien-être, le sport est indispensable au maintien de notre équilibre physiologique. Il augmente la synthèse des endorphines, des substances qui nous font nous sentir heureux et satisfaits. La quantité de mouvement recommandée est d’une heure deux fois par semaine, mais 30 minutes de marche quotidienne sont le minimum nécessaire pour évacuer le stress et se sentir bien. Commencez par prendre l’habitude de marcher au lieu de conduire pour vous rendre au travail chaque jour avant de vous engager dans un abonnement à une salle de sport.

 

Le yoga et la méditation étant les deux activités douces les plus appréciées pour obtenir cet état de manière quasi “automatique”, il ne tient qu’à vous d’étudier des approches de relaxation plus sophistiquées.

Laisser un commentaire