Comment gérer son trac de l’examen ?

Le trac n’est pas votre ennemi, mais vous devez apprendre à l’utiliser à votre avantage. Avant de commencer vos examens, nous vous proposons quelques conseils pour combattre le trac !

Reconnaissez votre trac et considérez l’importance de notre expertise.

Vous êtes prêt à commencer une période d’examens et vous prévoyez d’avoir le trac la veille. En vous concentrant sur votre trac et en apprenant à l’atténuer, vous pouvez commencer à connaître ce stress anticipé et éviter qu’il ne vous immobilise. Avant tout, considérez la signification de l’examen dans le contexte de votre vie. Au lieu de dire “je dois réussir”, ajustez votre attitude en disant “j’ai intérêt à réussir”. Même si la réussite d’un examen est souvent une étape importante, vous ne risquez pas votre vie. Alors, détendez-vous !

Sans trac ? Maintenez un mode de vie sain !

C’est exact ! Vous devez également prendre soin de vous si vous voulez éviter le trac ! Adoptez le bon rythme quelques semaines avant l’examen : respectez les heures de sommeil et prenez vos repas à heures fixes. Une nuit de sommeil réparateur est nécessaire pour être alerte et plein d’esprit ! Évitez de trop boire, fumez moins et faites de l’exercice. Pour être sûr de terminer cette course contre les nerfs en tête, oxygénez vous et préparez vous comme un athlète !

Utiliser la relaxation pour combattre le trac

Faites fréquemment des pauses dans vos études pour prendre l’air. De vraies pauses donnent à votre cerveau l’occasion de se concentrer et d’appliquer ce qu’il a appris. Pour déstresser et favoriser une respiration saine, essayez de vous détendre. Cela aidera votre cerveau à recevoir le plus d’oxygène possible. Pour détendre vos muscles et votre diaphragme, respirez lentement et délibérément. Quels dommages le trac peut-il me causer ? Le trac peut entraîner des difficultés respiratoires et une raideur musculaire. Vous pouvez pratiquer quelques techniques de respiration pour vous détendre et surmonter votre trac avant d’entrer dans la salle.

La veille, maîtrisez votre trac

Accordez-vous un moment de solitude ! Les définitions, les dates et les noms dont vous ne vous souviendrez pas ne sont pas nécessaires pour que vous puissiez consommer. Laissez tomber la tension maintenant que vous avez terminé vos devoirs ! Préparez-vous pour le lendemain en rangeant vos affaires et en préparant votre départ. Vous serez moins angoissé par la performance et n’aurez pas à vous préoccuper de ces détails. Passez du temps avec votre famille et dînez ensemble le soir. Couchez-vous tôt et essayez de visualiser un examen réussi. Visualisez-vous en train de répondre aux questions avec précision et assurance tout en éblouissant votre examinateur !

 Le jour J arrive, le trac est contenu

 

Apprivoisez votre peur de la scène, elle ne sera pas si mauvaise pour vous ! Faites-en votre force ! Pendant quelques minutes, plongez dans une bulle de paix et de tranquillité pour faire le vide dans vos pensées. Détendez-vous en prenant une grande respiration. Et surtout, résistez à l’envie de vous laisser séduire par le trac des autres. Laissez les mauvaises choses derrière vous et concentrez-vous sur votre réussite. Adoptez une mentalité de gagnant et augmentez votre confiance avant une compétition, comme le ferait un athlète de haut niveau ! Vous réussirez !

Laisser un commentaire